Le lipofilling mammaire à Aix en Provence, Salon-de-Provence et Marseille

Que peut-on attendre d’un lipofilling mammaire ? Peut-il remplacer une augmentation mammaire par prothèses ? Combien de temps reste la graisse ? Existe t-il des contre-indications ?

Voici des questions que je retrouve souvent en consultation, raison pour laquelle j’écris cet article pour vous donner les dernières évolutions et informations concernant le lipofilling mammaire à Aix-en-Provence, Salon-de-Provence et Marseille.

Cela fait désormais plusieurs dizaines d’années que le lipofilling évolue, avec le même principe fondamental : mieux répartir la graisse, en prélevant sur une zone et en la réinjectant là où on le souhaite.

Le principe 

L’intervention commence par une liposuccion, selon les zones définies en consultation, et là où on en trouve le plus. Cette graisse est récupérée dans un filtre spécifique qui permet de purifier la graisse, en ne conservant que les cellules graisseuses vivantes. Cette graisse est alors récupérée pour pouvoir être réinjectée dans la poitrine. Par quelques trous d’aiguilles, à l’aide d’une canule fine, la graisse est injectée dans les seins afin d’en augmenter le volume et en améliorer la forme si besoin est.

Que peut-on attendre d’un lipofilling mammaire ?

L’augmentation de volume par le lipofilling mammaire est de l’ordre d’un demi bonnet en moyenne par séance. Le sein a une limite en termes de prise de la greffe, et même si on injecte plus de graisse, elle ne prend pas, car la pression dans le sein augmente et fait diminuer la survie de la graisse.

Si on souhaite gagner plus en volume, il faut envisager une 2e intervention pour répéter la procédure.

L’avantage est d’obtenir un résultat toujours strictement naturel (on utilise vos propres cellules), et durable.

Peut-il remplacer une augmentation mammaire par prothèses mammaires ?

On est dans un autre « cadre » que les prothèses mammaires qui permettent une augmentation plus importante et définie. On peut choisir exactement le volume des prothèses souhaitées et on sait quel volume on apporte avant l’intervention.

Avec le lipofilling mammaire, l’augmentation est limitée à un demi-bonnet par intervention. Cependant, l’avantage du lipofilling est de ne pas imposer de réinterventions futures comme cela est nécessaire avec les prothèses qui sont à changer tous les 10/15 ans.

Combien de temps reste la graisse ?

Une fois prise, la greffe de graisse reste stable. Initialement de l’oedeme est présent et augmente le volume, puis passées plusieurs semaines, on obtient un résultat définitif. La graisse qui s’est maintenue y reste pour de bon. Elle va alors varier selon vos prise ou perte de poids : si vous prenez du poids, la poitrine va grossir, si vous maigrissez, vous perdrez de la poitrine.

Existe t-il des contre-indications ?

Les femmes à risque de cancer du sein sont contre-indiquées à cette technique : histoire familiale de cancer du sein (mère, grand-mère, et tantes avant 65 ans), histoire personnelle de cancer du sein ou des ovaires, ou avec une prédisposition génétique au cancer du sein (BRCA1 et BRCA2).

Les femmes qui ont très peu de capital graisseux ont peu d’intérêts à cette technique car l’augmentation sera alors très faible.

Pour plus d’informations sur le lipofilling mammaire :

https://www.docteurcolson.fr/augmentation-mammaire-par-lipofilling-ou-lipostructure/